Conférence et concert : Mémoire et histoire de Séfarad

Les Belles soirées (Université de Montréal) organisent une conférence et un concert le mardi 19 février 2019, de 19:30 à 21:30, au Musée McCord (Théâtre J. Armand Bombardier).

Conférencière : Guadalupe González Diéguez, IÉR (Université de Montréal).

Description de la conférence :

Un dialogue entre musique, poésie et histoire…

Dans la Bible, le mot « Séfarad » désigne une mystérieuse contrée lointaine que la tradition postérieure a assimilée à la péninsule ibérique. À la suite de l’expulsion des juifs de l’Espagne en 1492, la culture séfarade se développe dans les régions d’accueil : le nord de l’Afrique, quelques pays européens et l’Empire ottoman, où Séfarad est remémorée et recréée nostalgiquement comme une deuxième « patrie » perdue. À travers un dialogue entre musique, poèmes et histoire, nous montrerons l’imbrication d’histoire et de mémoire dans la culture séfarade de l’est de la Méditerranée (Salonika).

Ensemble musical : l’Ensemble séfarade et méditerranéen ESEM).

Fondé en 2007 par Hélène Martinez, l’ensemble séfarade et méditerranéen (ESEM) concilie tradition et création, s’inspirant de différentes approches des répertoires séfarade et du Moyen-Orient, ainsi que des musiques classique et ancienne. Issu de formations musicales diverses, chaque musicien apporte une touche particulière à ce qui constitue un véritable travail collectif. ESEM a reçu en 2014 le prix Opus du disque de l’année – musiques du monde, décerné par le Conseil québécois de la musique pour son premier album. L’Ensemble a également été lauréat du prix Choix du public, attribué par le Conseil des arts de Montréal pour son spectacle Salonika, chants séfarades de Thessalonique.

Informations, billets et programme sur le site des Belles soirées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑