Appel à contributions : 86th Annual Meeting of the CCHA (Canadian Catholic Historical Association)

La CCHA tiendra son 86e congrès à l’Université de Colombie Britannique les 5 et 6 juin 2019, dans le cadre du congrès 2019 de la Fédération des Sciences humaines (Federation for the Humanities and Social Sciences). La thématique générale du congrès porte sur les « cercles de conversation ».

Annonce de l’appel à communications (en anglais) :

The CCHA invites proposals for scholarly papers, especially those dealing with the Congress theme as it relates to Canadian Catholic history, but papers dealing with any aspect of the history of the Catholic Church or Catholicism in Canada are also welcome. Papers presentedat the conference will be eligible for consideration for publication in the CCHA’s annual peer- reviewed journal, Historical Studies.

Proposals for either individual papers, or entire sessions, or round tables of two or three related papers, are welcome. For individual papers, please submit a maximum 250-word proposal and one-page curriculum vitae. For panels or roundtable sessions, please send a maximum one-page proposal for the entire session and curriculum vitae for each participant. Papers suitable to be presented in a joint session with the CSCH (Canadian Society of Church History) are also welcome. Curriculum vitae should include email and postal addresses. Note: Please provide information about audiovisual services required for the presentation.

Prospective presenters are encouraged to become members of the CCHA, and student memberships are available. Additional information about past conferences, membership, publications, etc., is available at the Canadian Catholic Historical Association’s website:www.cchahistory.ca. Information about Congress 2019 is available at congress2019.ca

Please send proposals via email by Friday, February 15, 2019 to:
Dr. Peter Ludlow (CCHA President and Program Chair) pludlow@cchahistory.ca

Even if you are unable to present a paper this year, we hope you will plan to attend the CCHA Annual Conference at the University of British Columbia!

Colloque étudiants & jeunes chercheurs : Religion & Espace public — Appel à communications

Le 8e Colloque international pour étudiants et jeunes chercheurs sur le religieux contemporain se tiendra à Sherbrooke (QC, Canada) les 25 et 26 avril prochains, sur la thématique : Le religieux dans l’espace public. État, culture et société.

Ce colloque est ouvert à tous les étudiants et jeunes chercheurs (maîtrise, doctorat et postdoctorat), dans une perspective pluridisciplinaire (droit, économie, histoire, géographie, sociologie, anthropologie, urbanisme, sciences politiques, littérature…).

À titre indicatif (mais non limitatif), les propositions pourront porter sur les thématiques suivantes :

– Droit des religions

– Religion, pouvoir politique, sphère juridique

– Religion et espace

– Religion et transformation de la société

– Religion, études féministes et questions de genre

– Religion, immigration et ethnicité

– Diversité religieuse et laïcité

– Foi et transformation de la communauté

– Expériences spirituelles

– Croyants hors institution

– Christianisme et libération- …

Les propositions de communication devront être soumises par courriel à l’Association étudiante pour l’étude du religieux contemporain et de la théologie (arctus [a] usherbrooke.ca) au plus tard le lundi 11 février 2019.

L’acceptation des propositions de communication sera notifiée aux intervenants le 28 février 2019.

Chaque proposition de communication devra inclure :

1) Les nom, prénom et adresse e-mail du conférencier

2) L’université de rattachement et le programme d’étude

3) Le titre de la proposition

4) Le texte de la proposition (objectif, méthodologie, résultats). Maximum 200 mots

Les actes du colloque seront publiés suite à l’évènement.

Comité scientifique :Prof. David Koussens ; Corentine Navennec ; Sara Teinturier, PhD ; Maxime Lemire.


Benoît Lacroix, les Dominicains, le Canada : appel à communications

La Société canadienne d’histoire de l’Église catholique (SCHEC) organisera son 86e congrès annuel les 27 et 28 novembre 2019 au Collège universitaire dominicain d’Ottawa, pour lequel un appel à communications est organisé.

Ce congrès sera l’occasion de réfléchir, dans une perspective d’histoire et de sociologie religieuse, à la contribution de Benoît Lacroix, à ses centres d’intérêt, aux institutions d’enseignement supérieur auxquelles il était lié de près ou de loin, ou plus largement, à la contribution de l’Ordre des prêcheurs.

Les sujets abordés peuvent se diviser en quatre grands axes et porter notamment sur :

Lire la suite « Benoît Lacroix, les Dominicains, le Canada : appel à communications »

Droite et laïcité : exploration d’un nouveau binôme politique / SISR 2019

Appel à communication pour la session thématique : Right and secularism: exploring a new political pairing / Droite et laïcité : exploration d’un nouveau binôme politique
organisée par Stéphanie Tremblay (UQAM) et Guillaume Lamy (UQAM)
Date limite de proposition des communications : 16 décembre 2018
Abstract (English):
There was a time when secularism did not mesh with the aims of the political right. The debates surrounding the 1905 law in France and the diversity of voices among Quebec secular activists in the 1960s testify to this fact: secularism was a leftist project during the 20th century. How, then, do we explain why this is now among the cardinal values of many parties and movements on the right, even the far-right, in North America as well as in several European countries? How has secularism moved from a principle of separation between Church and State to an approach that defines the criteria of inclusion and exclusion attached to national identity? Which social and political actors contribute to regulating this new « field » of secularism, and according to whose interests? How do these relations between the right and secularism evolve in an international context characterized by new concerns related to « radicalization”? This thematic session will address these different issues by focusing on the historical processes of articulation between right and secularism, the players involved in the recomposition of the political arena as well as its current or anticipated effects. We will also look at the tension between the social labelling of « normal » and « pathological » in the name of secularism and, at the same time, its ongoing shift to the right of the political chessboard, in many contexts.
Abstract (French):
Il fut un temps où la laïcité ne se conjuguait pas avec les finalités de la droite politique. Les débats entourant la loi de 1905 en France ainsi que la diversité des voix des militants laïques québécois durant les années 1960 témoignent notamment de ce constat : la laïcité a été un projet de gauche durant le XXe siècle. Comment expliquer alors que celle-ci figure maintenant parmi les valeurs cardinales de nombreux partis et mouvements de droite ou même d’extrême-droite en Amérique du Nord ainsi que dans plusieurs pays européens ? Comment la laïcité est-elle passée d’un principe de séparation de l’Église et de l’État à un champ de vision délimitant les critères d’inclusion et d’exclusion à l’identité nationale ? Quels acteurs sociaux et politiques contribuent à réguler ce nouveau « champ » de la laïcité et en fonction de quels intérêts ? Comment ces relations entre la droite et la laïcité évoluent-elles dans un contexte international marqué par de nouvelles préoccupations liées à la « radicalisation » ? Cette session thématique abordera ces différentes questions en s’attardant aux processus historiques d’articulation entre les droites et la laïcité, aux acteurs participant à cette recomposition du champ politique ainsi qu’à ses effets actuels ou anticipés. Il sera aussi question de la tension entre la labellisation sociale du « normal » et du « pathologique » opérée au nom de la laïcité et le déplacement en train de se faire à la droite de l’échiquier politique, dans plusieurs contextes.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑